Obtenir un 1%, une commande artistique, un appel à projet

Image

Le 1% artistique

Le « 1% artistique » est une procédure spécifique de commande d’œuvres à des artistes, destinée à soutenir la création et sensibiliser les citadins à l'art contemporain. Cette « obligation de décoration des constructions publiques » s'impose à l’État, à ses établissements publics et aux collectivités territoriales.

Depuis 1951, ce dispositif a permis de développer 12 800 projets portés par plus de 4000 artistes qui prennent corps sur le territoire français. Les équipements réceptacles des œuvres sont variés (gymnases, palais de justice, commissariats, écoles, etc.) afin d'atteindre des publics divers.

Pour en savoir plus sur le 1% artistique et consulter les appels à candidature :


  • Ministère de la Culture
    1% artistique
Image

Le 1 % artistique de Jace à l'IUT de Saint-Pierre, 2010

Le bâtiment de l'architecte Thierry Faessel-Bohe situé sur l'Île de la Réunion a reçu plusieurs candidatures artistiques, parmi lesquelles celle de l'artiste urbain Jace qui a remporté le projet. Sa fresque murale fait écho aux recherches scientifiques portées par l'Institut Universitaire de Technologie et s'intègre ainsi dans cet environnement architectural. Un premier "coup d’État" officiel pour Jace.
> Pour aller plus loin : l'article "Jace ajoute 1% à la planète universitaire" publié dans Clicanoo (3 février 2010)

La commande publique artistique

La commande publique artistique est portée par l'État, à travers le ministère de la Culture, et de nombreux partenaires (collectivités territoriales, établissements publics ou privés, etc.).

Elle met en lumière de nombreuses pratiques artistiques pérennes ou éphémères, comme l'art mural, la performance, les nouveaux médias ou la sculpture, qui s'intègrent dans l'espace public et ses architectures.

Pour en savoir plus :


  • Ministère de la Culture
    Commande publique et soutien aux commandes artistiques
Image

  • L'Art à ciel ouvert . La commande publique au pluriel (2007-2019)
    Édition Flammarion
Image

  • Ministère de la Culture
    Fiche pratique "Initier et mettre en œuvre une commande publique"
Image

L’appel à projets « street art » lancé par le ministère de la Culture (2016-2017)

Suite à l'appel lancé par le ministère de la Culture, les réponses reçues ont été nombreuses, signe du dynamisme et de la diversité des pratiques de l'art urbain. En 2017, 55 projets ont été retenus et ont pu bénéficier d’un soutien.
> Voir les résultats de l'appel à projets national de street art retenus en 2017

> Seth sur les murs de la L2, un projet retenu en 2016

La rocade L2 relie les autoroutes A50 et A7 et contourne Marseille. Par la volonté de la Société de la Rocade L2 et avec la collaboration de l'association Planète Émergences, ce projet d'aménagement routier s'est transformé en immense chantier artistique à ciel ouvert par la réalisation de fresques sur plus de 36 000 m².

Parmi les fresques peintes le long de la L2, l’œuvre de l'artiste Seth représente la marche colorée de deux enfants, à la manière d'une chronophotographie. Ce projet a été retenu par le ministère de la Culture dans le cadre de la commande publique Street Art en 2016 et a servi d'affiche pour l'exposition "À l’échelle de la ville ! Arts et aménagements des territoires" présentée du 17 avril au 10 juin 2018 sur les vitrines du ministère de la Culture et sur les colonnes du Palais-Royal.
Image

L'ADAGP et l'appel à candidature "Révélation Art Urbain"

L’ADAGP est une société de perception et de répartition des droits d’auteur dans le domaine des arts graphiques et plastiques.

En partenariat avec le Palais de Tokyo, l’ADAGP propose le concours annuel « Révélation Art Urbain » qui encourage et soutient la création contemporaine dans les arts urbains.

Cette « Révélation » est destinée aux jeunes artistes résidant en Europe. Le lauréat choisi reçoit une dotation de 5000 euros et réalise une intervention au Palais de Tokyo dans le cadre du Lasco Project. Un portrait de l'artiste filmé par Arte est également produit et son travail est présenté sur les cimaises des locaux de l’ADAGP.

Pour en savoir plus : 


  • ADAGP
    Appel à candidature « Révélation Art Urbain »
Image

L'ADAGP et la bourse Strada

En 2020, l’ADAGP lance une nouvelle bourse à destination d’un festival d’art urbain récent. Les candidatures sont à  adresser jusqu’au 18 décembre 2020 à 14h inclus.

Pour en savoir plus : 


  • ADAGP
    Bourse Strada
Image

EasyAap, un service de veille sur les appels à projet rémunérés d'art urbain

L'association RioFluo porte le service payant EasyAap destiné aux artistes urbains pour les aider à trouver et répondre aux appels à projets street art.

Pour en savoir plus : 


  • EasyAap
    Appels à projets street art
Image

Le ministère de la Culture et la diffusion d'appels à projets :

Le ministère de la Culture diffuse gratuitement des appels à projets.

Pour en savoir plus : 


  • Ministère de la Culture
    Appels à projets
Image

Le CIPAC et ses diffusions d'appels à candidatures

Le CIPAC diffuse gratuitement des appels à projets et résidences artistiques du secteur des arts visuels.

Pour en savoir plus : 


  • CIPAC
    Appels à candidatures
Image

Le réseau d.c.a et ses appels à projets

Le réseau d.c.a est un réseau national, qui rassemble 47 centres d’art contemporain et recense de nombreux appels à projets.

Pour en savoir plus : 


  • D.C.A
    Offres d'emplois & appels à projets
Image

Le CNAP et les projets de commande publique

Le Centre national des arts plastiques, opérateur de l’État, engage aussi des commandes d’œuvres pour enrichir les collections nationales. Ces projets de commandes artistiques rejoignent généralement les collections du Fonds national d’art contemporain, dont il a la charge.

Pour en savoir plus : 


  • CNAP, Centre national des arts plastiques
    Œuvres et études de la commande depuis 1983
Image

La Manufacture des Gobelins et les commissions consultatives

En 1662, Colbert décide de regrouper les différents ateliers parisiens de tapisserie en un même lieu et créé ainsi la Manufacture des Gobelins. 

La Manufacture assure l'ameublement des résidences présidentielles et des hautes administrations de l’État tout en veillant à la conservation  du patrimoine mobilier de l’État. Elle procède également à l’enrichissement des collections à travers la réalisation d'œuvres d'art textile (broderies, tapisseries, tapis, dentelles, etc.) et de mobilier contemporain.

Deux commissions consultatives sélectionnent des projets innovants destinés à être exécutés au sein de l’institution et à intégrer les collections nationales.

En 2019, les projets des artistes urbains Koralie et Jean Faucheur ont été retenus par la commission "Textile" de la Manufacture.

Pour en savoir plus :


  • Mobilier national
    Les commissions consultatives
Image

La Cité de la céramique - Sèvres et Limoges et le soutien à la création

Depuis janvier 2010, la Manufacture nationale de Sèvres et le Musée national de céramique ont été réunis en un établissement public unique.

L'une de ses missions est le soutien à la création artistique en invitant des artistes contemporains tout en valorisant la filière des métiers d’art.

Pour en savoir plus :


  • Cité de la céramique
    Les artistes de Sèvres
Image