Rapport d’activité 2020

Séparateur ligne noire crayon

INTRODUCTION

Depuis 2018, la Fédération de l’Art Urbain fédère les différents acteurs de l’art urbain en France. La Fédération porte ainsi des projets structurants qui permettent d’engager un travail de groupe et favoriser les synergies d’équipes. Ces projets sont issus des conclusions de l’Étude nationale sur l’Art Urbain et des réflexions portées lors des tables-rondes des rencontres collectives d’octobre 2019. 

À la fin de l’année 2019, plusieurs projets ont vu le jour et se sont développés en 2020. La Fédération a su renforcer sa construction et sa visibilité afin d’œuvrer au soutien et à la promotion de l’art urbain en France. Certains projets se sont concrétisés et vont se poursuivre, malgré la crise sanitaire de la Covid-19 qui a bouleversé les calendriers culturels et artistiques. 

1 – VIE DE LA FÉDÉRATION

• Adhésions

En 2020, il était prévu d’aller massivement en régions, à la rencontre des acteurs locaux. Malheureusement la Covid-19 a modifié l’agenda de la Fédération et a perturbé la campagne d’adhésions, lancée en début d’année. 

À la fin de l’année, 119 adhérents avaient rejoint la Fédération de l’Art Urbain. Les membres actifs se composaient de 39 personnes morales (associations, sociétés privées, etc.) et 65 personnes physiques (artistes, indépendants professionnels, chercheurs, collectionneurs, etc.). La Fédération rassemblait 15 membres sympathisants et 1 membre d’honneur (Dominique Aris).

Pour 2020, les montants de cotisation ont été fixés à 10 euros pour les personnes physiques et 50 euros pour les personnes morales. Toutefois, suite à l’apparition de la Covid-19 et à ses conséquences économiques désastreuses pour le secteur, le Conseil d’Administration a souhaité aménagé le montant de cotisation à 5 euros minimum, comme indiqué dans notre Règlement Intérieur (article 2.c). La diversité des adhérents (activité, statuts, zones géographiques) a permis de renforcer le caractère représentatif de la Fédération.

• Assemblée Générale Ordinaire du 24 septembre 2020

Le 24 septembre 2020, compte tenu du contexte sanitaire lié à la Covid-19, l’Assemblée Générale Ordinaire a été organisée exceptionnellement hors présence physique, en visioconférence.

Lors de cette Assemblé Générale, ont été adoptés à l’unanimité le rapport d’activité 2019, les comptes annuels 2019 et l’affectation du résultat, le rapport moral et le montant des cotisations annuelle des adhérents.

• Gouvernance et travail quotidien

Statuts et Règlement Intérieur

Depuis le 25 octobre 2019, les nouveaux Statuts de la Fédération votés par l’Assemblée Générale Extraordinaire et le Règlement Intérieur présenté lors de l’Assemblée Générale Ordinaire dictent la gouvernance et la gestion de la Fédération.

Conseil d’Administration

Depuis le 25 octobre 2019, à la suite du vote des nouveaux Statuts de la Fédération lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire, un Conseil d’Administration et un Bureau ont été élus au cours de l’Assemblée Générale Ordinaire. 

À la suite des élections, le Conseil d’Administration rassemblait 12 personnes : Jean Faucheur (artiste), Nicolas Gzeley (Spraymium, Paris), Chaima Ben Haj Ali (Quartier Monde, Paris), David Demougeot (Juste Ici, Besançon), Christine Jugla (le M.U.R., Paris), Frédéric Steimer (nom propre), Ella Besnaïnou (artiste), Mathias Orhan (artiste), Robert Jeudy (Les Ateliers de l’Étoile, Vernou-sur-Brenne), Laurent Sanchez (L’Art prend la rue !, Vannes), Michaël Mectoub’ (nom propre), Orbiane Wolff (Superposition, Lyon), et un treizième membre supplémentaire issu du ministère de la Culture sans droit de vote, comme le stipule l’article 9 des Statuts. 

En août 2020, Michaël Mectoub’ et Ella Besnaïnou ont démissionné du Conseil d’Administration.

En cette année 2020, le Conseil d’Administration n’a pas été renouvelé. L’article 8 du Règlement Intérieur précise en effet que « [à] la suite de la première année d’existence du Conseil d’Administration, le tiers des membres renouvelé sera déterminé par les membres du Conseil. » Compte tenu des conditions exceptionnelles d’organisation de l’Assemblée Générale le 24 septembre 2020 (hors présence physique), le CA a souhaité reporter ce premier renouvellement au mois de juin 2021, date de la prochaine Assemblée Générale, pour lequel les membres actifs pourront se présenter.

Bureau

À la suite de l’Assemblée Générale Ordinaire du 25 octobre 2019 et l’élection du Conseil d’Administration, le Bureau s’est composé de Jean Faucheur (Président), David Demougeot (Vice-Président), Chaima Ben Haj Ali (Secrétaire), Christine Jugla (Trésorière) et Mathias Orhan (Trésorier adjoint).

Le 27 octobre 2020, le Conseil d’Administration a renouvelé le Bureau de la Fédération. David Demougeot a démissionné de son poste de Vice-Président et Orbiane Wolff a été élue à l’unanimité pour le remplacer dans cette fonction. Les autres membres du Bureau se sont représentés à leur poste respectif et ont été réélus au sein du Bureau : Jean Faucheur (Président), Chaima Ben Haj Ali (Secrétaire), Christine Jugla (Trésorière), Mathias Brez (Trésorier adjoint). 

Salariat

Pour assurer un travail quotidien, Cécile Cloutour a poursuivi sa mission de coordination générale.

Bénévolat

Cette année encore, la Fédération a pu bénéficier de l’aide de ses adhérents et bénévoles, pour enrichir les ressources du site Internet, organiser des rencontres, développer des projets structurants et animer les sessions d’information. Leurs actions sont essentielles pour porter collectivement les projets de la Fédération.

 Intérêt général

En début d’année 2020, la Fédération de l’Art Urbain s’est s’assurée auprès de l’administration fiscale qu’elle était bien d’intérêt général par la procédure du rescrit fiscal. 

Depuis, elle peut délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs et membres adhérents afin qu’ils puissent bénéficier d’une réduction d’impôt. 

À la fin de l’année 2020, le Conseil d’Administration de la Fédération a considéré que le montant des adhésions versées au-delà de 10 euros correspondait à un don et donnait droit à la délivrance d’un reçu fiscal. Aussi, plusieurs membres adhérents ont obtenu un reçu fiscal afin de faire valoir leur droit aux déductions d’impôt liées à ce don.

 Partenariats et collaborations

Les partenariats et collaborations sont essentiels pour créer des réseaux d’influence et renforcer la visibilité de la Fédération.

Soutien du ministère de la Culture

En 2020, la Fédération de l’Art Urbain a poursuivi ses missions grâce au soutien financier de la Direction générale de la création artistique du ministère de la Culture. Le renouvellement d’une subvention de 47 000 euros a permis de développer les actions initiées en 2019.

Nouveaux partenariats 2020

Plusieurs mutualisations de ressources et collaborations ont été mises en place en 2020, afin de valoriser les expertises et renforcer les réseaux culturels et institutionnels.

La Fédération a ainsi collaboré avec Artcena, Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre, afin de porter une réflexion commune sur l’art dans l’espace public. 

Une première coopération a vu le jour à travers le groupe de travail proposé par Artcena et intitulé « Arts de la rue et de l’espace public », dont la première réunion de travail a été organisée le 6 février et à laquelle Renaud Cousin, adhérent désigné par le Conseil d’Administration, a participé pour représenter la Fédération. Une seconde réunion s’est tenue le 25 septembre 2020 avec la participation de David Demougeot, alors Vice-Président de la Fédération de l’Art Urbain. Une deuxième initiative a été lancée par Artcena en invitant le Président Jean Faucheur à participer au Conseil d’orientation d’Artcena, le 9 avril 2020.

En mai 2020, la Fédération a également établi un partenariat avec la Maison des Artistes afin de renforcer la mise en commun et la diffusion des ressources. La Fédération relaie ainsi sur son site Internet et sa page Facebook de nombreuses informations diffusées par la Maison des Artistes. Une session d’information commune a également été organisée le 30 septembre 2020 sur les « aides et mesures pour les artistes pendant la crise de la Covid-19 ».

Le 6 octobre 2020, la Fédération a été partenaire de la journée de conférences consacrée à l’art urbain et à ses pratiques, organisée au Hangar 107 de Rouen par la Ville de Rouen, dans le cadre du festival Rouen Impressionnée.

Le 16 octobre 2020, la Fédération s’est associée à la Ville de Rennes pour co-organiser des rencontres professionnelles sur l’art urbain à Rennes, dans le cadre de la rentrée annuelle des arts visuels.

En novembre 2020, la Fédération a collaboré avec le Salon des Maires et des Collectivités Locales dans le cadre de l’édition digitale du Salon, en participant notamment à la conférence intitulée « Vers des pratiques culturelles et sportives inclusives au service de l’intérêt général ».

À l’automne 2020, la Fédération a pris contact avec l’Institut Art et Droit afin d’établir une mise en commun des ressources et des experts.

Enfin, compte tenu de la crise sanitaire, la Fédération a souhaité s’engager dans plusieurs projets collectifs. 

Elle s’est associée au groupe de travail « Mobilisation et coopération Arts et Culture contre la Covid-19 » porté par l’UFISC (Union Fédérale d’Interventions des Structures Culturelles) et plusieurs autres organisations.

Elle a également rejoint l’Appel des Indépendants lancé en mars 2020 par des structures culturelles lyonnaises et a participé à deux workshops proposés dans ce cadre.

2 – RÉALISATIONS DE L’ANNÉE 2020

Les activités de la Fédération de l’Art Urbain se sont modifiées durant le printemps 2020 compte tenu de la crise sanitaire causée par la Covid-19. Néanmoins, la Fédération a poursuivi et adapté un certain nombre de ses projets en souhaitant renforcer ses outils de communication virtuelle pour favoriser les collaborations futures.

 Échanges réguliers

En 2020, la Fédération a poursuivi les échanges avec ses interlocuteurs et de nombreux artistes et chercheurs, tout en allant à la rencontre de nouveaux acteurs pour faire connaître la Fédération et construire des projets collectifs, concernant notamment la création du Centre national des Ressources numériques de l’Art Urbain.

Voici une liste non exhaustive de plusieurs structures rencontrées :

  • > des fédérations et structures associatives  : 
  • La Fédération nationale des arts de la rue ;
  • La Fraap – Fédération des réseaux et associations d’artistes plasticiens ;
  • L’UFISC – Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles.
  • Génération Sports ;
  • La Constellation ; 
  • La Fourmi-e ;
  • Le Musée en Herbe ; 
  • Les Tontons Tourneurs ;
  • Urban Art Paris.
  • > des institutions publiques :
  • La Bibliothèque Kandinsky ;
  • L’institut national d’histoire de l’art ;
  • Le Musée du Louvre ;
  • Le Palais de Tokyo ;
  • Le Service des Musées et du Patrimoine de la Ville de Vannes ;
  • Le musée des beaux-arts de Rennes.
  • > des structures privées et galeries :
  • Dauchez Participations ;
  • La Fab. – fonds de dotation agnès b.
  • Centre d’art urbain Fluctuart ; 
  • Maison d’édition H’artpon ;
  • ICART, l’école du management de la culture et du marché de l’art.
  • Galerie Le Feuvre & Roze ;
  • Taxie Gallery ;
  • Galerie Theodora – agence H.ART. 

 Suivi et participation à des événements culturels d’art urbain

Les membres du Conseil d’Administration, la coordinatrice et les adhérents de la Fédération ont pu participer à plusieurs événements en 2020, et notamment : 

  • le débat sur « Les arts dans l’espace public » avec les candidats aux élections municipales 2020 de Besançon, le 7 mars 2020 (Besançon) ;
  • la participation au workshop « Comment aller chercher les publics éloignés de la culture ?» dans le cadre des États généraux des acteurs culturels et médias indépendants le 25 juin 2020 (Ground Control, Paris) ;
  • la tenue du stand de la Fédération de l’Art Urbain au Village Urbain du festival Label Valette le 29 août 2020 (Pressigny-les-Pins) ;
  • la conférence sur le thème « Droit d’auteur et art urbain » à l’occasion de l’exposition Destin scellé organisée par Le MUR 93, avec la collaboration de Fresh Street Art Paris, le 16 septembre 2020 (Saint-Ouen) ;
  • la restitution de l’Étude nationale sur l’Art Urbain au centre d’art urbain Fluctuart, le 1 octobre 2020 (Paris) ;
  • la table-ronde sur « Le fonctionnement économique des festivals d’art urbain et leur rôle vis-à-vis des artistes », à l’occasion du vernissage du festival Peinture Fraîche, le 2 octobre 2020 (Lyon) ;
  • le suivi et l’introduction de la journée de conférences intitulée « L’art urbain en pratiques », dont la Fédération était partenaire, organisée au Hangar 107 et portée par la Ville de Rouen, le 6 octobre 2020 (Rouen) ; 
  • la participation à la conférence intitulée « Vers des pratiques culturelles et sportives inclusives au service de l’intérêt général », organisée dans le cadre du Salon des Maires et des Collectivités Locales, le 26 novembre 2020 (visioconférence). 
Image

Festival Label Valette à Pressigny-les-Pins / Crédit photo M. Vicet

Les membres de la Fédération ont pu suivre plusieurs événements culturels en 2020, et notamment parmi eux : 

  • la soirée « Révélations » de l’ADAGP le 16 janvier 2020 (Centquatre, Paris) ;
  • la participation au débat porté par l’École 42 autour de l’art urbain Géo-Politiques de l’art. L’art face à ses nouveaux enjeux, le 23 janvier 2020 (École 42, Paris) ;
  • le suivi de la soirée débat-déontologie de l’ICOM (International Council of Museums) sur « le sens de l’objet », le 29 janvier 2020 (Institut national du patrimoine, Paris) ;
  • l’inauguration du centre d’art La Fab. d’Agnès b., le 1 février 2020 (Paris) ;
  • le lancement d’UAF | Solo Shows 2020, le 20 octobre 2020 (Paris). 

 Organisation de rencontres collectives

Le 10 avril 2020, la Fédération souhaitait co-organiser à Caen, en partenariat avec le festival Palma, des tables-rondes sur « L’art urbain en France » afin de poursuivre les réflexions établies par l’Étude nationale sur l’Art Urbain. Malheureusement, le festival a été annulé en raison du confinement mais le Conseil d’Administration de la Fédération de l’Art Urbain reste attentif et déterminé pour collaborer avec l’équipe du festival lors d’une prochaine édition. 

Plusieurs rencontres collectives ont été organisées en 2020, afin de poursuivre la réflexion sur l’art urbain et les attentes de ce milieu :

  • le 16 octobre à Rennes, la Fédération a co-organisé des rencontres professionnelles en partenariat avec la Ville de Rennes. Cette journée de réflexion a abordé la question de la reconnaissance artistique de l’art urbain et ses évolutions possibles ;
  • les 9, 10 et 11 décembre, la Fédération a organisé des tables-rondes en visioconférence avec ses adhérents et des acteurs de l’art urbain. Plusieurs thématiques ont été abordées : quelles attentes pour les artistes urbains face à la crise ? Quel rôle de la Fédération auprès des associations ? Quelles thématiques pour de futures rencontres professionnelles et collectives ?

Les échanges et bilans de ces rencontres sont à retrouver sur le site Internet de la Fédération.

Image

Rencontres professionnelles de Rennes / Crédit photo C. Cloutour

 Accompagnement professionnel

Sessions d’information

Afin d’apporter de l’information et aider les acteurs du secteur à adopter les réflexes juridiques et administratifs indispensables à l’exercice de leur activité artistique et professionnelle, la Fédération a lancé en 2020 un cycle de sessions d’information, en collaboration avec des experts juridiques et professionnels. 

Le 5 février 2020, Marine Le Bihan, avocate au barreau de Paris, a ainsi animé une session sur « Les fondamentaux du droit » à la Maison des Associations du 11e arrondissement de Paris. 

Le 7 avril 2020, Baptiste de Fresse de Monval, avocat au barreau de Paris, a animé une session d’information sur la chaîne Youtube de la Fédération sur « La responsabilité pénale pour les artistes urbains ». 

Le 30 septembre 2020, Antinéa Garnier, Directrice de la Maison des Artistes, et Cécile Cloutour, Coordinatrice générale de la Fédération de l’Art Urbain, ont proposé une session d’information sur « Les aides et mesures pour les artistes pendant la crise du Covid-19 ». 

Le 18 novembre 2020, Marine Le Bihan, avocate au barreau de Paris, a animé une session d’information sur « Le droit d’auteur ». Cette vidéo et les autres sessions en visioconférence restent consultables gratuitement sur le site Internet de la Fédération.

Image

Session d’information / « Le droit d’auteur »

Crise de la Covid-19

Le printemps 2020 a été très impacté par la crise de la Covid-19. Durant le confinement, les rendez-vous et rencontres prévus ont été suspendus et la salariée a poursuivi son activité en télétravail.

Rapidement, la Fédération s’est concentrée sur son site Internet et ses outils de communication virtuelle pour relayer les informations concernant les aides, les informations sanitaires et administratives, les enquêtes et les mobilisations en cours liées à la Covid. L’accompagnement par téléphone et par mail a été maintenu et salué par les adhérents.

Parallèlement, la Fédération a lancé un sondage afin de dresser un état des lieux de la crise de la Covid-19 pour le secteur de l’art urbain. Cette enquête, menée entre le 23 avril et le 19 mai 2020, a reçu 58 réponses. Bien que non exhaustifs, ces résultats ont permis de soulever des grandes tendances qui peuvent être croisées avec d’autres enquêtes produites dans le secteur des arts visuels à la même période. Les conclusions ont été transmises au ministère de la Culture et à plusieurs acteurs des collectivités territoriales. Elles restent consultables sur le site Internet de la Fédération.

Image

Session d’information / « Le droit d’auteur »

Outils professionnels et informations sur l’art urbain mis en ligne

Afin d’accompagner les acteurs et valoriser l’art urbain, la Fédération de l’Art Urbain a enrichi le contenu de son site Internet en juillet 2020 en proposant des outils professionnels et des informations sur l’art urbain. Les contenus ont été conçus de manière collective par les membres de la Fédération, avec l’aide d’experts. 

Ces ressources abordent une grande diversité de sujets comme les droits d’auteurs, les références bibliographiques, les sites d’information, les appels à projets, la responsabilité pénale des artistes urbains, etc. 

Elles se composent de contenus écrits, des vidéos ainsi que des liens vers des sites Internet.

Image

Extrait de la page Internet « Outils professionnels » 

 Valorisation de nouveaux projets artistiques en concertation avec le ministère de la Culture

Compte tenu de la crise sanitaire, cette année a été très difficile pour le monde de l’art urbain. Un dialogue a été engagé avec les services de la Direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture pour soutenir et valoriser les acteurs du secteur. 

Au début de l’été 2020, le ministère de la Culture a initié un premier plan avec la Fédération et des associations porteuses de projets artistiques dans le cadre de « L’été culturel et apprenant » annoncé par le Président de la République le 6 mai 2020. Dans ce contexte, la Fédération est ainsi sortie de son cadre d’action habituelle pour répondre à cette demande urgente. Malheureusement, ce projet a été abandonné suite au remaniement ministériel de juillet dernier. 

Dès lors, l’une des priorités de la Fédération est de poursuivre les échanges avec le ministère pour insister sur la valorisation des projets artistiques ancrés au cœur des territoires. Un grand programme de commande publique a été annoncé le 6 juin 2020 et la Fédération a souhaité s’y inscrire pour soutenir urgemment et pleinement les artistes et les acteurs de l’art urbain.

 Projet du Centre national des Ressources numériques de l’Art Urbain

Nicolas Gzeley et Laurent Sanchez, avec l’aide des membres du Conseil d’Administration et des adhérents de la Fédération, ont développé au cours de l’année 2020 une réflexion sur la valorisation de l’art urbain et son positionnement par rapport à l’histoire de l’art, notamment à travers la documentation et la mise en lumière des archives existantes.

Pour répondre à ce besoin, la Fédération a souhaité créer le Centre national des Ressources numériques de l’Art Urbain. 

La mission de ce centre sera double : constituer un ensemble de fonds d’archives dématérialisées favorisant à la fois le stockage, la sauvegarde et la consultation des documents récoltés, et rendre accessible ces archives et leur description archivistique au plus grand nombre et à la recherche scientifique, par le biais de descriptions compatibles avec les normes archivistiques en vigueur. 

La Fédération a ainsi souhaité établir un projet inédit à vocation nationale et internationale qui documente et patrimonialise les sources illustrant la pluralité des pratiques artistiques de rue. 

Nicolas Gzeley et Laurent Sanchez ont initié une capsule de démonstration pour ce projet avec l’aide d’experts archivistiques. Cette première version du projet sera présentée au cours de l’année 2021 aux acteurs publics et privés pour un accompagnement financier et des conseils d’élaboration.

Si ce projet est porté par la Fédération depuis 2020, il prendra son autonomie prochainement, sous une forme juridique à définir.

3 – ACTIONS DE COMMUNICATION

 Site Internet

Au début de l’année 2020, le site Internet de la Fédération a été entièrement repensé afin d’apporter de la visibilité sur son contenu.

Image

Extrait du bandeau principal du site Internet de la Fédération 

 Présence sur les réseaux sociaux

Facebook

La Fédération a continué de relayer des informations sur sa page Facebook. Un groupe privé, intitulé « La Cantine de la fédération de l’Art Urbain », a été créé en janvier 2020 et est ouvert aux adhérents et acteurs de l’art urbain, afin d’instaurer un espace de dialogue et de réflexion commune.

Fin 2020, la page Facebook comptait 360 personnes abonnées et 335 personnes aimant la page. Le groupe privé rassemblait 130 membres. 

Youtube

Une chaîne Youtube a été créée en février 2020 afin de diffuser une première vidéo de présentation de la Fédération. Depuis, cette chaîne permet de relayer les sessions d’information réalisées en captation vidéo et les rencontres collectives. 

Fin décembre 2020, 55 personnes étaient abonnées à la chaîne et certaines vidéos ont été vues plus de 600 fois.

 Lettre d’information

Une inscription à la lettre d’information régulière de la Fédération a été mise en place sur le site Internet.

Fin décembre 2020, 315 personnes étaient abonnées à la lettre d’information.

Image

L’ensemble de ces activités et de ces projets vont être amenés à se poursuivre en 2021. D’autres perspectives seront également soulevées et notamment la mise en place de relais régionaux au sein de la Fédération, avec l’aide précieuse des adhérents et des acteurs culturels qui nous aident et nous accompagnent depuis la création de la Fédération.

INSCRIPTION AUX LETTRES D'INFORMATION

Abonnez-vous aux lettres d'information de la Fédération pour suivre toute l'actualité.

* indicates required

Veuillez cocher les cases suivantes :

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur notre politique de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

Nous utilisons Mailchimp comme plateforme marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement.En savoir plus sur les pratiques de confidentialité de Mailchimp ici.

You have Successfully Subscribed!